Catégorie: Celebrite
#14184
Le jour ou l'Abanais sauva le monde!

Dieu demanda à 3 personnes du monde entier de venir le voir, un Américain, un Italien et un Albanais.
Les 3 arrivent devant l’escalier célestes et commence de s’interrogé !
Dieu ne traina pas et convoque l’Italien, il ne peut cacher son inquiétude face au tout puissant.
Dieu lui dit : Italien ! le monde a atteint un seuil critique et vous devez changé pour le remettre en état ! De tous les pays du monde, vous êtes le peuple le plus vantard ! Si vous arrêter pas toutes vos prise de têtes, je lâche cette bille et c’est la fin du monde !! C’est CLAIR !
--I : Oui mon seigneur ! Et repart en pleurant.
Il finit par arriver devant les 2 autres et leurs expliques et c’est là, d’un bruit sourd, qu’on entend. Américain !!!
Ce dernier est en panique et se demande surtout quel sacrifice il devra s’imposer.
--Américain ! Si vous arrêter pas de grossir je lâche la bille, vous produisez bientôt plus de méthane que les vaches de la terre entière !
Il repart en pleurant également et c’est au tour de l’albanais qui ne réalise surement pas grand-chose.
--Albanais ! Des 3, vous êtes les pire ! Si vous arrêté pas de voler tout ce qui passe devant vos yeux, je la lâche !! Je veux vous l’entendre dire !! Je ne volerais plus !!!
--A : Okey, okey… je volerais plus…
Il repart vers les deux autres et arrive en se marrant !
--Les deux : pourquoi tu te marre, qu’est-ce qui ta dit ???
--A : Il ma demandé de plus voler, mais je lui ai fauché sa bille ! hihi
08
October
2012
par:
Shpatenza
Catégorie:
Celebrite
#10980
01
April
2013
par:
missppepite
Catégorie:
Celebrite
#7938
20
October
2012
par:
Rem
Catégorie:
Celebrite
#5862
05
July
2012
par:
sowso
Catégorie:
Celebrite
#5626
05
July
2012
par:
Catégorie:
Celebrite
#5213
Cendrillon a maintenant 75 ans....
Après une vie heureuse avec son prince charmant, maintenant décédé, elle passe ses journées sur son perron dans une chaise berçeuse, à observer le monde, avec son chat Bob sur ses genoux. Elle est heureuse.
Par un bel après-midi, dans un nuage, apparait soudain sa marraine, la bonne fée.
Cendrillon lui demande :
- Chère marraine, après toutes ces années, que fais-tu ici ?
- Cendrillon, depuis la dernière fois que je t'ai vue, tu as vécu une vie exemplaire. Y a-t-il quelque chose que je puisse faire pour toi ? Un souhait que je pourrais exaucer ?
Cendrillon est surprise, joyeuse et rouge de confusion.
Après y avoir réfléchi un peu, elle murmure :
- J'aimerais être immensément riche.
A l'instant même, sa chaise berceuse se change en or massif. Cendrillon est abasourdie. Bob, son chat fidèle, sursaute et se réfugie au bord du perron, tremblant de peur.
Cendrillon s'écrie :
- Oh ! Marraine ! Merci !
- C'est la moindre des choses. Quel est ton deuxième souhait ?
Cendrillon baisse la tête et examine son pauvre corps décharné et dit :
- J'aimerais être belle et jeune à nouveau.
Presque instantanément, elle retrouve sa beauté d'antan. Cendrillon ressent en elle des sentiments qu'elle n'a pas ressentis depuis longtemps : des élans oublies, des ardeurs ...
- Je peux t'exaucer un dernier souhait. Quel est-il ?
Cendrillon regarde son pauvre chat apeuré et répond :
- Je veux que tu transformes mon chat Bob en un beau et viril jeune homme.
Comme par magie, Bob est transformé en un magnifique mâle, si beau que même les oiseaux ne peuvent s'empecher d'arrêter de voler et de tomber à ses pieds.
La bonne fée dit :
- Félicitations Cendrillon. Amuse-toi bien dans ta nouvelle vie.
Et en un éclair, elle est partie...
Pendant quelques instants magiques, Bob et Cendrillon se regardent tendrement.
Cendrillon est comme hypnotisée par le plus bel homme qu'elle n'ait jamais vu.
Puis, Bob s'avance langoureusement vers elle, la prend dans ses bras musclés, lui souffle dans l'oreille un souffle tout chaud et lui murmure :
- Là, tu regrettes de m'avoir fait opérer, n'est-ce pas ?
16
January
2011
par:
Catégorie:
Celebrite
#5212
Une semaine sans sa femme... : LUNDI Seul à la maison. Ma femme est partie pour la semaine. Génial ! Je sens qu'on va vivre des instants inoubliables, le chien et moi. Je me suis concocté un emploi du temps réglé comme du papier à musique. Je sais exactement à quelle heure je vais me lever et le temps que je passerai dans la salle de bains ou dans la cuisine, à préparer le déjeuner. J'ai également compté les heures qu'il me faudra pour liquider la vaisselle, le ménage, les promenades du chien, les courses et la cuisine. Et là, surprise : il me restera plein de temps libre ! Pourquoi les femmes se font-elles une montagne de toutes ces tâches alors qu'elles peuvent être expédiées si rapidement ? Tout est une question d'organisation. Pour le souper, le chien et moi avons un steak chacun. J'ai disposé une jolie nappe, une bougie et un bouquet de roses pour faire plus intime. Le chien a mangé de la mousse de canard en hors-d'œuvre et aussi en plat principal, mais accompagnée d'une farandole de petits légumes. Et, comme dessert, des biscuits. Moi, je me suis octroyé du vin et un cigare. Cela faisait des lustres que je ne m'étais pas senti aussi bien. MARDI Je dois revoir mon emploi du temps : apparemment, quelques aménagements s'imposent. J'ai expliqué au chien que, bien entendu, ce n'est pas tous les jours fête ; il ne doit donc pas s'attendre à des hors- d'œuvre et à un service dans trois bols différents, vu que le préposé a la vaisselle, c'est moi ! En prenant mon déjeuner, j'ai noté les inconvénients du jus d'orange pressé : ça vous oblige à nettoyer chaque fois le presse-agrumes. À moins d'en prévoir suffisamment pour deux jours, et dans ce cas, vous avez moitié moins de vaisselle. Ma femme a insisté pour que je passe l'aspirateur tous les jours. Pas question ! Une fois tous les deux jours suffira amplement. Il n'y a qu'enfiler des pantoufles et à nettoyer les pattes du chien... À part ça, je suis en pleine forme. MERCREDI J'ai le sentiment que le ménage prend plus de temps que prévu. Il va falloir affiner ma stratégie. D'abord, acheter des repas tout préparés. Cela me fera gagner quelques minutes en cuisine. La préparation du souper ne devrait jamais être plus longue que sa consommation. En revanche, la chambre reste un problème. Il faut s'extraire des couvertures, aérer et enfin faire le lit. Trop compliqué ! D'ailleurs, je ne vois pas l'intérêt defaire le lit tous les jours dans la mesure ou on se recouche le soir même. Pour le chien, fini les préparations culinaires élaborées. Au menu : pâtée en boîte. Il boude, mais tant pis. Si je peux me contenter de plats cuisinés, pourquoi pas lui ? JEUDI Plus de jus d'orange ! Comment un fruit d'aspect si anodin peut-il provoquer une telle pagaille ? Désormais, j'achèterai du jus en bouteille. Découverte numéro 1 : j'ai réussi à m'extirper du lit en défaisant à peine les couvertures. Comme ça, il n'y a plus qu'à les retaper un peu. Bien sûr, cela nécessite un certain entraînement et on a intérêt à ne pas trop gigoter pendant la nuit. J'ai un peu mal au dos, mais une bonne douche chaude et il n'y paraîtra plus. J'ai cessé de me raser tous les jours. Je gagne ainsi de précieuses minutes. Découverte numéro 2 : changer d'assiette à chaque repas est une hérésie. Les vaisselles à répétition commencent à m'énerver. Le chien, lui aussi, peut manger dans le même bol. Ce n'est qu'un animal après tout ! Remarque 1 : je suis parvenu à la conclusion que le passage de l'aspirateur ne s'imposait qu'une fois par semaine... maximum. Remarque 2 : saucisses au dîner et au souper. VENDREDI Terminé le jus de fruit en bouteille ! Trop lourd à porter. J'ai observé un curieux phénomène : les saucisses sont excellentes le matin, un peu moins bonnes le midi et carrément infectes le soir. Si un homme en mange plus de deux jours de suite, elles risquent même de lui occasionner de légères nausées. Le chien a eu des croquettes. C'est tout aussi nutritif et le bol reste propre. J'ai découvert qu'on pouvait boire la soupe directement à la casserole. Elle a exactement le même goût. Plus de bol, plus de louche ! Désormais j'ai moins l'impression d'être réincarné en lave-vaisselle. J'ai cessé de passer le balai dans la cuisine. Cela me tapait autant sur les nerfs que de faire le lit. Note : laisser tomber les conserves, ça salit l'ouvre-boîtes. SAMEDI À quoi bon se déshabiller le soir pour se rhabiller le lendemain matin ? Je préfère occuper ce temps à me reposer un peu. Pas la peine non plus d'utiliser les couvertures comme ça, le lit reste impeccable. Le chien a laissé des miettes partout. Il s'est fait gronder. Je ne suis pas sa bonne ! Etrange : c'est exactement la réflexion que ma femme me fait parfois. Aujourd'hui, rasage. Mais je n'en ai vraiment pas envie. Je suis à bout de nerfs. Pour le déjeuner, proscrire ce qui doit être déballé, ouvert, coupé en tranches, étalé, cuit ou passé au mixer. Toutes ces corvées m'exaspèrent. Pour le dîner, manger à même l'emballage. Sans assiette, ni couverts, ni nappe, ni rien de toutes ces choses superflues. Mes gencives sont un peu sensibles. Peut-être parce que je ne mange pas de fruits : ils sont trop lourds à transporter. C'est sans doute un début de scorbut. Ma femme a appelé dans l'après-midi pour savoir si j'avais fait les vitres et la lessive. Je suis parti d'un éclat de rire hystérique. Comme si j'avais le temps ! Malaise dans la baignoire : le siphon est bouché par des spaghettis. Ce n'est pas si grave, puisque, de toute façon, je ne me douche plus. Note : le chien et moi mangeons ensemble, directement du frigo. Il faut faire vite pour ne pas laisser la porte ouverte trop longtemps. DIMANCHE Le chien et moi sommes restés au lit à regarder la télévision. Nous avons salivé tous deux en voyant des gens faire des agapes. Nous sommes épuisés et grognons autant l'un que l'autre. Ce matin, j'ai mangé quelque chose dans son bol. Aucun de nous deux n'a aimé. Je devrais vraiment me laver. Me raser. Me peigner. Lui préparer sa pâtée. Le sortir. Faire la vaisselle. Ranger. Penser aux courses. Et tout le reste... Mais je n'en ai vraiment pas la force. J'ai l'impression d'avoir des problèmes d'équilibre et de vision. Le chien ne remue même plus la queue. Seul l'instinct de conservation nous a permis de nous traîner jusqu'au restaurant, où nous avons passé plus d'une heure à manger des tas de bonnes choses dans de multiples assiettes... avant d'aller à l'hôtel. La chambre est propre, bien rangée et douillette. J'ai trouvé la solution idéale. Je me demande si ma femme y a jamais pensé ??
16
January
2011
par:
Catégorie:
Celebrite
#4623
22
December
2010
par:
x-max-iime-x
Catégorie:
Celebrite
#3145
un jour bill gates mourut.au ciel il se présente decant st pierre.ce deriner disa:
-je sit pas si je t'enverais au paradis ou en enfer!tu a créé ce horrible windows95 mais d'un autre côté tu a apporter une grande révolution.je vais te faire choisir alors.
il lui montra le paradis.là bill voit des anges qui flottent et chantes sur les nuages.il dit:
-c'est çà le paradis?je veut voir l'enfer?
st pierre lui montra l'enfer.et la surprise:bill voit des tas de jolis femmes sur une belle plage avec tout ce qui va avec.
il disait alors a st pierre:
-si c'est çà l'enfer je veut bien y rester!
ok disait st pierre et bill se trouva en enfer.
après quelque temps st pierre renda visite à bill.là il le voit brûler et tortuter par les demons.bill s'écria:
-st pierre ou sont passé les jolies filles et la belle plage et la mer?
st pierre répondu:
-en bien c'était le demo bill!
07
September
2010
par:
fabyan
Catégorie:
Celebrite
#2950
22
August
2010
par:
Catégorie:
Celebrite
Page:  
Votre Compte
Nom Utilisateur
Mot de Passe
Se souvenir de moi
Publicité
Catégories